Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par MARIE

Thème de la journée : Le corps de l'enfant dans le jeu

 

 Conférence avec Mme Diana Zumstein, Psychologue.

Très intéressant.

Ce que j'ai retenu de cette conférence :

 

Référence à  la méthode LOCZY

 

Nous devons laisser grandir et expérimenter nos enfants, sous le regard bienveillant de l'adulte (parents, ou assmat).

Pour cela nous devons proposer des jeux libres, des activités spontanées, toujours dans un cadre sécurisé et avec des jeux adaptés à leur âge, avec  l'objectif que l'enfant apprend, s'épanouit et se développe cognitivement en jouant.

Et ce sans intervention de l'adulte, mais avec sa présence rassurante.

 

Lorsque l'enfant trouve par lui-même une problématique, un jeu  , et se donne des tâches à son niveau de développement, il ne se sent pas en échec, et il est content de lui, fier.

Cela permet l'auto- apprentissage, et donne des bases à une meilleure réussite scolaire, à une meilleure estime de soi car il  n'est pas face à un échec et il se donne les moyens de réussir.

 

Notre rôle n'est pas de l'assister, ni de lui montrer ou de le stimuler, nous devons le laisser agir, l'accompagner ; prendre au sérieux son jeu et l'encourager dans son apprentissage,  toujours d'après la méthode Loczy.

Chaque enfant ayant sa propre évolution, l'activité spontanée permet à l'enfant d'être acteur de son propre développement.

 

  Intervenir dans le développement psychomoteur de l'enfant, aurait une influence et une incidence.

Nous devons essayer de ne pas brusquer les étapes de son propre développement (au niveau de la posture assise ou de la marche par exemple) car il se construit lui-même, trouve des positions intermédiaires qui développent sa musculature.

 

Les conditions qui facilitent le jeu spontané

 

- la sécurité et le calme avec un adulte de confiance à côté

-  Liberté de mouvement avec des habits adaptés

- Ne pas interrompre l'enfant dans son jeu

- avoir un espace aménagé et adapté à son développement

- mettre à disposition des jeux simples et en nombre

- partager la joie des enfants qui jouent et progresse "seul", joie de faire par soi-même.

 

En conclusion :

 

Le jeu libre contribue au développement de la curiosité de l'imagination, et l'envie d'agir par soi-même, ce qui participe à l'élaboration d'une image positive de soi.

L'adulte propose et l'enfant dispose.

 

 

Voilà ce que j'ai pu retenir de cette journée.

Ce texte reste libre et personnel, et je ne prétends pas me faire l'écho de la méthode Loczy.

Mais comme d'habitude on fait comme on peut et pas toujours comme on veut, il y a tellement de paramètres qui rentrent en jeu (nos convictions,  celles des parents, le cadre de la PMI, le relais, les normes de sécurité imposées, les enfants eux-mêmes...).

 

 

Commenter cet article

MONNIER Nadège 23/10/2012 09:29

Résumé très interessant !
Je vais essayer d'appliquer cette méthode à la maison ...
Merci pour ces informations et bonne journée !!
Nadège

raynaud 20/10/2012 20:09

très interessant