Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par MARIE

SOIREE D’ECHANGES DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES
Animée par Haidat FAURE, psychologue


« BEBE ET SON CORPS »


Bébé maitrise ses sphincters.

A quel âge bébé maitrise t-il ses sphincters?

Est-ce pareil pour les filles et les garçons?

Comment savoir si un enfant est prêt ?

Pourquoi l'acquisition de la propreté est-elle si importante pour l'adulte?

Faut-il dresser ou prendre en compte le désir de l'enfant?

Y a t-il des conséquences du dressage?

Et s'il n'y avait pas d'apprentissage de la propreté?...

Voici les questions auxquelles nous avons essayé de répondre lors de cette soirée, très enrichissante.

A quel âge bébé maitrise t-il ses sphincters?

Chez l'Homme le système nerveux se développe plus tardivement que chez l'animal.

Ce n'est que vers 30 mois que la moelle épinière est achevée. L'enfant a conscience de son corps lorsqu'il ressent sa plante des pieds ainsi que son périnée.

A 18 mois, l'enfant n'a pas conscience que ses excréments viennent de lui, de son être. C'est pour cette raison que mettre un enfant sur le pot à 9 mois relève du dressage.

Nous, adulte, nous devons accepter que chaque enfant à son propre rythme. Mettre la pression pour l'entrée en maternelle peut s'avérer martyrisant pour l'enfant.

Est-ce pareil pour les filles et les garçons?

Les filles sont en général propres plutôt, c'est une question physiologique.

Les garçons font la confusion entre érection et miction, donc c'est pour eux plus difficile de faire la différence et de prendre conscience du besoin naturel qu'est le pipi ou caca.

(jusqu'à 6 ans faire pipi la nuit n'a rien de dramatique).

Les différents stades

Les différents stade de croissance sont les mêmes pour fille et garçon.

1ère année : stade de la libido c'est à dire une énergie psychique tournée autour de l'oralité (succion, bouche, nourriture...)

2-3 ans : stade sadique anal, c'est à dire phase où l'enfant contrôle ses sphincters.

L'enfant aura aussi à cet âge ses premières pulsions « sadiques », qui s'entend dans le fait de jeter, casser, lancer, et voire même maltraitance aux animaux ;

Ce sont des phases obligées de construction de l'enfant. Durant ce stade l'enfant apprend à connaître et à maîtriser ses sphincters, souvent en se retenant. Cela lui procure un certain « plaisir ». Il va pouvoir faire l'expérience qu'il peut, selon son désir, conserver ou relâcher ses selles qui sont une partie de lui même. Il découvre qu'ainsi, il a la libre disposition de son corps lui donnant le sentiment de toute puissance sur ce corps.

Deux mécanismes sont mis en évidence : la rétention et l'expulsion...

3-4 ans : stade phallique, stade où l'enfant fait la différence entre fille et garçon.

5-6 ans : Stade oedipien, lorsque l'enfant est amoureux du parent de sexe opposé.

Ce sont des stades par lesquels nous sommes tous obligés de passer en tant qu'enfant, mais l'adulte a un rôle très important a joué en posant les limites. Cela donne des repères à l'enfant, repères avec lesquels il va se construire.

Comment savoir si un enfant est prêt ?

L'enfant doit savoir monter sur une échelle ou escalier avec ses pieds alternés, pratiquer du tricycle, sauter à pieds joints. C'est à dire à environ 2 ans 2ans et demi.. .

Pourquoi l'acquisition de la propreté est-elle si importante pour l'adulte?

C'est souvent une angoisse importante chez la mère. Et parfois pour faire plaisir l'enfant peut-être continent.

C'est donc un enjeu narcissique pour la mère.

Mais l'entrée à l'école met parfois la pression aux adultes, parents mais aussi aux enfants. La société dans laquelle nous vivons ne laisse plus de place à la progression naturelle chez l'enfant. Très tôt il y a des enjeux qui bouleversent l'équilibre naturel...

Faut-il dresser ou prendre en compte le désir de l'enfant? Y a t-il des conséquences du dressage?

Il ne faut pas de lutte entre l'enfant et l'adulte en ce qui concerne l'acquisition de la propreté.

Lorsque l'enfant se retient, il montre un signe d'opposition à l'adulte, une manifestation de colère. Inversement l'enfant ne doit pas considérer ses excréments comme un cadeau.

Donc forcer l'enfant ou le mettre trop tôt sur le pot , est une source de stress, une névrose pour l'enfant .

Le « dressage » est à banir car cela met l'enfant en situation d'échec.

Et s'il n'y avait pas d'apprentissage de la propreté ?...

La propreté ne s'apprend pas, elle se découvre, elle se vit .

Comment faire avec nos enfants ? Laisser l'enfant se connaître, se découvrir, se sentir prêt. Attendre que l'enfant soit prêt physiquement et psychiquement.

Il faut aussi préserver l'intimité de l'enfant, dans un cadre sécurisant et sécurisé;

Lui expliquer, lui montrer les lieux, mettre des mots sur les parties de son corps, lui apprendre le pourquoi du comment avec des mots simples

(par exemple : que le corps a besoin de manger pour se nourrir et acquérir des forces, que le corps prend tout ce qui est nécessaire à son développent dans l'alimentation et que le reste il le rejette sous forme de pipi ou caca).

Car pour l'enfant, le pipi et le caca qui sortent de son corps est une source réelle d'inquiétude et parfois d'angoisse.

Ce que l'on ne doit pas faire :

  • proposer le pot trop tôt (9 mois c'est une aberration)

  • le féliciter

  • proposer le pot tous les quarts d'heure

  • trimbaler le pot partout, il doit rester dans les toilettes voire salle de bain ;

Pour conclure, s'il n'y avait pas d'apprentissage, il faut savoir que l'Homme serait continent naturellement ; donc pas de stress, laissons la nature nous guider.

Et surtout, laissons à nos enfants le temps de se connaître, pour mieux grandir …et devenir des adultes bien dans le corps.

Ps : ceci est un résumé de notre réunion , ce texte n' est que l'élaboration des notes que j'ai pris.

J'ai conscience que le sujet est vaste et que ce texte parcours succinctement le sujet, mais il a le mérite d'ouvrir le débat.

Commenter cet article

Chris 23/05/2014 09:25

Post-Nice. Merci.